Editorial de l’ODAE, Newsletter du 28 février 2015, http://odae-romand.ch/La Suisse, et certains cantons en particulier, ont été dernièrement sous le feu des projecteurs – au sens propre et au sens figuré – pour la manière dont ils traitent les enfants et adolescents migrants. Le 4 février, le Comité des Nations Unies sur les droits de l’enfant épinglait la Suisse pour le traitement inadéquat, voire discriminatoire, à l’égard des enfants demandeurs d’asile et sans-papiers, notamment en matière d’accès à l’éducation et à l’apprentissage tout particulièrement. Le 19 février, c’était le tour de l’émission Temps présent de révéler le traitement parfois inhumain réservé aux adolescents arrivés seuls en Suisse pour y demander l’asile. Ces différentes voix viennent rappeler qu’avant d’être des migrants, ce sont des enfants et qu’à ce titre ils ont droit à ce que l’ont place leur intérêt supérieur avant toute autre considération. Dans ce contexte, certains parlementaires se mobilisent pour garantir que les droits des mineurs non accompagnés dans la procédure d’asile soient dûment respectés. L’ODAE romand ne manquera pas de vérifier si les promesses faites en ce sens seront suivies d’effet. L’équipe de l’ODAE romand

Contact: Mariana Duarte, coordinatrice, ODAE, 022 310 57 30, info@odae-romand.chodae-romand.ch

Découvrez les Infos brèves de l’ODAE (http://odae-romand.ch/spip.php?rubrique4).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s