Etats-Unis: quand la sécurité des frontières rime avec torture d’enfants mineurs

Au Texas, dans un centre de détention, un enregistrement audio d’enfants migrants âgés entre 4 à 10 ans pleurant et appelant leurs parents alors qu’ils viennent d’être séparés d’eux, vient de faire surface. Cet enregistrement a fuité de l’intérieur, remis à l’avocate Jennifer Harbury qui l’a transféré au média d’investigation américain ProPublica. L’enregistrement a été placé sur les images filmées dans ce centre. Il soulève … Continuer de lire Etats-Unis: quand la sécurité des frontières rime avec torture d’enfants mineurs

Dr. Ruth, Dr. Kissinger, and Trump’s Cruelty to Families – The New Yorker

ForumAsile posts a great article by   in The New Yorker published on June 12, 2018. Photo© Imagno/Getty

Jose, a five-year-old Honduran boy, was taken away from his father by immigration officials last month, after the two of them had crossed the border at El Paso. The father was transferred to a detention camp. Jose, all alone, was put on a plane to Michigan and placed under the care of a family of kind but anguished strangers. In his bedroom at night, he clings to pictures that he’s drawn of his family—his mother and siblings in Honduras, with its epidemic of gang violence, and his father in a U.S. prison. He won’t stop asking, “When will I see my papa?”

Jose’s torment—the increasingly routine consequence of the Trump Administration’s immigration policy to separate children from parents who enter the United States without papers—reminded me of a conversation I heard a few years ago, between Henry Kissinger and Ruth K. Westheimer. We were guests at a dinner in New York for Angela Merkel, the German Chancellor, whom I had profiled. Around the table were American and German foreign-policy types, and I could imagine why Dr. K. was there, but Dr. Ruth was a mystery—I only knew her as the diminutive TV sex therapist.

Continuer de lire « Dr. Ruth, Dr. Kissinger, and Trump’s Cruelty to Families – The New Yorker »

Quand Art Basel soutient les réfugiés

Pour la première fois, le Bureau suisse du HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, organise une cérémonie inédite dans le cadre de la foire d’Art Basel à Bâle 2018.  Cet évènement vise à sensibiliser sur la situation des personnes déplacées de force et à célébrer la résilience et la créativité des réfugiés à travers le monde. L’évènement «Art Stands with Refugees» marque l’arrivée inédite du … Continuer de lire Quand Art Basel soutient les réfugiés

Au-delà des mythes et des peurs, protéger l’asile en France et en Europe

Vincent Cochetel a été nommé Envoyé Spécial du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés pour la situation en Méditerranée centrale depuis juin 2017. Il a également assumé les fonctions de Directeur du Bureau pour l’Europe du HCR et Coordonnateur régional pour la situation en Europe pendant 2015-2017. Il travaille au HCR depuis 32 ans. Le 5 juin 2018 il a publié une opinion … Continuer de lire Au-delà des mythes et des peurs, protéger l’asile en France et en Europe

Mussie Zerai: « Le futur des migrants est en Afrique »

Dans le récent documentaire “Aquarius : un bateau au secours des migrants” présenté dans l’émission “Faut pas croire” (1), le témoignage percutant du prêtre érythréen Mussie Zerai (2) vaut la peine d’être écouté. L’Aquarius est le bateau affrété par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF) engagé depuis 2016 dans le sauvetage des personnes migrantes en détresse.  L’équipage a déjà secouru 28’000 personnes au large des … Continuer de lire Mussie Zerai: « Le futur des migrants est en Afrique »

Un préapprentissage d’intégration pour les réfugiés sera lancé cet été dans 18 cantons

Communiqué de presse du Secrétariat d’État aux migrations (SEM), 17.05.2018


Les réfugiés reconnus et les personnes admises à titre provisoire qui possèdent un certain potentiel sur le marché du travail doivent pouvoir bénéficier d’une formation de façon à trouver par la suite leur place dans la vie professionnelle. Dans ce cadre, 18 cantons ont conclu un contrat avec le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) en vue de proposer, à partir de cet été, un préapprentissage d’intégration d’une durée d’un an. Ce programme pilote mis en place par la Confédération s’étendra sur quatre ans.

La Confédération et les cantons souhaitent intégrer plus rapidement les réfugiés et les personnes admises à titre provisoire dans le monde du travail et, partant, réduire leur dépendance vis-à-vis de l’aide sociale. C’est pourquoi ils ont convenu, fin avril, d’un agenda commun en matière d’intégration. Grâce à d’importants investissements et à la définition d’objectifs concrets, les réfugiés et les personnes admises à titre provisoire pourront entrer plus rapidement dans la vie professionnelle.

Continuer de lire « Un préapprentissage d’intégration pour les réfugiés sera lancé cet été dans 18 cantons »