Dans un article pour swissinfo.ch, Abdelhafidh Abdeleli (29 octobre 2013), raconte l’intégration des somaliens en Suisse. Même si la plupart d’entre eux ne peuvent prétendre qu’à l’admission provisoire (permis F), beaucoup ne pourront jamais rentrer au pays. Les témoignages et les études menées récemment sur la situation sécuritaire en Somalie restent alarmants: conflits tribaux, frictions politiques, manque de contrôle des milices Al-Shebab encore très activent dans le pays.

Ce sont les liens familiaux ou tribaux qui déterminent selon Joëlle Morey, chercheuse à l’Université de Neuchâtel, le choix de la terre d’exil et les Somaliens arrivés en Suisse ces dernières années sont jeunes. La plupart d’entre eux reçoivent l’admission provisoire (permis F) en Suisse. Pour beaucoup de somaliens, l’aide en matière d’éducation est «très limitée» ce qui a poussé les Somaliens réfugiés en Suisse un grand nombre d’associations dans différents cantons au cours des deux dernières décennies. Pluridisciplinaires, celles-ci apportent le secours nécessaire et aident à l’intégration. Elles s’occupent aussi des jeunes et des femmes. Actuellement, la Suisse abrite quelque 8000 Somaliens qui ont fui la guerre civile dans leur pays.

Lien vers l’article: http://www.swissinfo.ch/fre/politique_suisse/Des_Somaliens_en_quete_d_integration.html?cid=37012602

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s