Puisez chez Powercoders pour des pros en informatique! — Le temps des réfugiés


Le Temps (des Réfugiés), News / mardi, novembre 26th, 2019

Partant du constat que la Suisse est en pénurie d’informaticiens et qu’il y a aussi d’immenses talents parmis les réfugiés, Christian Hirsig a fondé Powercoders en 2017. Cette académie de programmation intensive est destinée exclusivement aux réfugiés ou aux personnes admises à titre provisoire en Suisse. Elle est basée à Zurich et Lausanne et des formations ont aussi lieu à Turin et Istanbul. Les formations durent trois mois, elles aboutissent à des stages en entreprise et, dans la mesure du possible, à un travail ou un apprentissage. 

Pour les prochaines formation de printemps 2020, les candidatures sont ouvertes jusqu’en février 2020. Les deux sessions de cours débuteront fin mars 2020 jusqu’en juin et seront suivies de stages rémunérés en entreprises (de 6 à 12 mois). Pour la formation qui se tiendra à Lausanne, une séance d’information aura lieu ce jeudi 28 novembre 2019 à Lausanne (1).

Magaly Mathis, en charge de la Suisse romande précise:

Les profils recherchés sont les personnes au bénéfice d’un permis F ou B réfugié, maîtrisant l’anglais, ayant des connaissances de base informatique, et surtout ayant une grande motivation et un intérêt à faire une carrière dans l’informatique.”

Les résultats de Powercoders sont très encourageants. Sur 88 étudiants ayant suivi le programme: 22 ont trouvé un emploi ou effectuent un apprentissage dans une entreprise, 47 ont un stage dans une entreprise ou poursuivent des études, 10 sont en attente de trouver un stage ou un emploi. Parmi les dîplomés de l’académie, il y a  Ali Alshweiki, un réfugié syrien passionné d’informatique qui a trouvé, grâce à sa formation, un travail à Vevey au sein de l’entreprise Evolusys. Il y a aussi Semhar Sium, originaire d’Erythrée, arrivée en Suisse avec sa petite fille de 3. Elle vient de trouver une place d’apprentissage chez Namics à Zurich. 

Plusieurs entreprises en Suisse soutiennent le travail de Powercoders. Elles proposent des stages rémunérés et souvent des emplois. On peut citer Cruncher, MindMaze, la Banque Pictet, les SIG, Qoqua.ch, Smartlog Vision et Pix4D sur Genève mais aussi Swisscom, Liip, Migros, Adobe et UBS dans le reste de la Suisse. 

De nombreuses entreprises et des indépendants soutiennent également le programme au travers du bénévolat : les participants au programme Powercoders sont en effet suivis par des professionnels de l’informatique (IT trainers) ainsi que par des coachs pour leur permettre une meilleure intégration professionnelle”, ajoute Magaly Mathys. 

Bien sûr Powercoders est toujours à la recherche de nouvelles entreprises mais aussi de bénévoles (IT ou autres) pour accompagner les candidats durant leur formation. Des rencontres avec les entreprises sont organisées en milieu de formation afin d’adapter les compétences des étudiants aux besoins des entreprises intéressées. 

 

On le sait, les entreprises et les organisations fournissant et utilisant les technologies de l’information et de la communication auront besoin de milliers de spécialistes informatiques d’ici à 2022 selon ICT Switzerland, l’association faitière des associations et des entreprises IT. Powercoders est une chance pour nombre d’entreprises, pour les réfugiés diplômés mais aussi pour la société suisse toute entière puisque ces formations accélèrent l’intégration des réfugiés en Suisse et leur indépendance financière. 

—–

(1) La séance d’information aura lieu de 18h à 20h au Studio Banana, Avenue des Acacias 7, 1006 Lausanne. S’inscrire ici

 

Laisser un commentaire