« Eden » l’excellente nouvelle série fiction sur la crise migratoire

A quelques jours des élections européennes « Eden » la nouvelle série fiction d’Arte est bienvenue. Elle permet de mieux comprendre les enjeux de la crise migratoire et les difficultés des personnes qui arrivent en Europe pour demander l’asile. Cette série franco-allemande plonge le téléspectateur dans un autre monde, complexe et méconnu. J’invite mes lecteurs et commentateurs à la regarder.

En six épisodes, des comédiens de tous les pays et de toutes les langues racontent avec sensibilité le parcours de migrants, de réfugiés, de gardiens de camps, de famille d’accueils. 

A travers cinq histoires puissantes, le récit aborde les difficultés de la migration, le choc des cultures avec ses préjugés et ses promesses. Il critique aussi la lenteur des procédures d’asile, le système d’asile européen et le « business » de la migration fait d’entreprises privées appâtées par le gain. Si ce sujet d’actualité est difficile a abordé, le réalisateur français Dominik Moll a tenu promesse. La fiction est fine, réaliste et esthétique. Il se confiait hier matin sur France Inter

« Pour faire cette série (…) il fallait se concentrer sur quelques destins individuels et essayer de donner des visages à cette masse, enfin qui est souvent présentée comme ça à la télévision. « Les réfugiés, les migrants »…On imagine une horde qui vient nous envahir et du coup ça fait un peu peur…L’idée c’était justement de dédramatiser aussi et d’enlever cette peur et de montrer que ces personnes qui fuient leur pays sont des individus avec leurs peurs, leurs espoirs, leurs défauts, leurs qualités comme tout le monde. « 

La mise en scène, les acteurs (dont l’actrice Sylvie Testud dans le rôle de directrice d’un camp de migrants), la fiction elle-même, ressemblent aux images vues dans les actualités et aux parcours réels de milliers de requérants arrivés en Suisse et en Europe. D’ailleurs, plusieurs comédiens sont eux-mêmes en situation d’exil.



La première scène a été vécue de nombreuses fois par des vacanciers sur les plages de Méditerranée à Lampedusa, en Sicile, à Malte ou sur les îles grecques qui font face à la Turquie. Un jeune homme sur une plage de l’île de Chios (Grèce) voit arriver un zodiac, d’où débarquent des dizaines de migrants. C’est le début de plusieurs histoires: celle d’Hélène (Sylvie Testud) qui travaille pour une entreprise privée qui tire profit de la gestion d’un centre grec pour requérants d’asile, celle des deux gardes de sécurité à Athène responsable de l’accident mortel de Daniel un requérant nigérian, celle d’Amaré son petit frère mineur qui utilise des passeurs sans scrupules pour quitter la Grèce et rejoindre l’Angleterre, celle de ce couple de réfugiés syriens à Paris et enfin celle d’une famille allemande à Manheim qui accueille un requérant syrien.   

Les six épisodes peuvent, dès aujourd’hui, être visionnés sur le site d’Arte. La diffusion des épisodes à la télévision a commencé hier et se poursuit jeudi prochain 9 mai. Vous pouvez aussi écouter l’interview de Dominik Moll par Sonia Devillers dans l’Instant M sur France Inter

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.