download
Credit: Airbnb

Offrir un logement gratuit aux personnes victimes de catastrophes climatiques ou humanitaires est un geste qui est venu naturellement aux membres de la communauté Airbnb. De fil en aiguille, pour répondre le mieux possible aux besoins urgents des victimes de catastrophes, Airbnb a mis en place une plateforme d’offre de logements gratuits et temporaires en collaboration avec des organisations gouvernementales et non-gouvernementales.

Des privés viennent en aide aux victimes de l’ouragan Sandy

L’idée a pris forme avec l’ouragan Sandy qui a ravagé l’Etat de New York en 2012. En pleine crise,  des hôtes membres de la plateforme ont proposé leur aide en accueillant les personnes en difficulté. Cette vague de générosité a motivé Airbnb a créé un service de réponse aux catastrophes.

Le mécanisme est simple. En situation d’urgence, Airbnb envoie un courriel à des hôtes locaux pour les informer de la façon dont ils peuvent aider et proposer leur logement aux personnes touchées. Les organisations non-gouvernementales et gouvernementales sont mises à contribution pour soutenir les communautés touchées pendant et après les catastrophes. Actuellement les “catastrophes actives” de Airbnb sont destinées aux victimes des inondations au Brésil et en Afrique du Sud. Airbnb est déjà intervenue dans 47 urgences et plus de 3’000 annonces de logement ont été activées.

La crise migratoire de 2015 et l’arrivée de Trump ont motivé l’aide aux réfugiés

C’est lors de la crise migratoire de 2015 qu’un ingénieur de Airbnb a pensé à créer une autre sous-plateforme pour venir en aide aux réfugiés en manque de logements. L’idée a fait son chemin au sein de l’entreprise et il a fallu un an pour qu’elle s’organise avec le Département d’Etat américain et les neuf agences américaines de réinstallation. Un projet pilote à Oakland (Californie) en octobre 2016, en coopération avec le centre d’accueil et de placement de l’International Rescue Committee, a abouti  au placement d’un réfugié dans une famille. D’autres placements ont suivi.

Puis est venue la mobilisation américaine contre le décret migratoire du président Donald Trump et celle, réactive, de la communauté d’Airbnb qui a offert des logements gratuits à ceux qui se sont retrouvés sans toit du jour au lendemain.

La force du concept : une rapidité d’action idéale en temps de crise

Le 7 juin dernier Airbnb a donc officiellement lancé sa nouvelle plateforme “Open Homes”. En français cette plateforme s’appelle Ouvrez votre coeur et votre logement. Joe Gebbia, patron d’Airbnb a déclaré que cette plateforme permettra de  “fournir une solution gratuite à 100 000 personnes d’ici 5 ans.” Cette solution est déjà possible au Canada, en France, en Grèce et aux Etat-Unis.  La sélection des hébergements se fait en collaboration avec les services sociaux d’aide aux réfugiés. En pratique, tout le monde peut s’inscrire sur Open Homes et paramétrer l’offre d’hébergement: jours disponibles, nombre de chambres etc… Les personnes qui le font sont ensuite mise en contact avec des organisations qui sélectionnent les réfugiés et réservent les logements offerts sur la plateforme.

Et en Suisse?

Open Homes a plusieurs avantages car il élimine beaucoup de problèmes logistiques dans la mise à disposition de logements pour les réfugiés. D’autres plateformes existent déjà  en France avec Singa, Réfugiés bienvenue et ELAN Samusocial et au Royaume Uni avec Refugees at Home.

En Suisse, Airbnb comptait 17’000 annonces de logements en 2016 selon les dernières statistiques fournies par l’entreprise mais la plateforme n’y fait pas de “matching” d’urgence. Les organisations cantonales comme l’Hospice-général à Genève où l’EVAM dans le canton de Vaud sont en charge de l’hébergement des requérants d’asile, des réfugiés et des personnes déboutées et aussi quelques-fois en charge du placement dans des familles avec l’Office suisse d’aide aux réfugiés (OSAR)  mais ces placements sont lents et concernent des hébergement de longue durée en général.

Or, Airbnb a mis sur pied un partenariat humanitaire public-privé très ingénieux, ces organisations pourraient bénéficier d’une telle plateforme. Cette solution permet de loger rapidement des familles pour quelques jours ou quelques semaines avant de leur trouver une solution stable. C’est un projet ambitieux et enrichissant. Il réunit sur une seule plateforme les envies des particuliers, les besoins des réfugiés et l’expertise des organisations gouvernementales et non-gouvernementales.

via Avec “Open Homes” Airbnb devient un acteur humanitaire — Le temps des réfugiés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s