Communiqué de presse – 18.11.2014

Une personne a perdu la vie dans l’incendie qui s’est déclaré dans le foyer des Tattes à Vernier dans la nuit de dimanche à lundi. D’autres ont été blessées, souvent suite à des défenestrations. En tout 189 personnes ont été délogées.

La Coordination asile.ge souhaite tout d’abord témoigner sa sympathie à toutes les victimes de cette tragédie. Elle exprime en particulier ses condoléances aux proches de la personne décédée, que celles-ci se trouvent en Suisse ou à l’étranger. L’homme était un réfugié présumé, il avait 29 ans et avait fui l’Erythrée. La Coordination asile.ge exprime aussi tous ses vœux de rétablissement aux personnes blessées dont certaines seraient toujours dans un état critique.

L’Aumônerie genevoise et œcuménique d’aide aux requérant-e-s d’asile (AGORA), sur le terrain dès lundi matin, a pris l’initiative d’apporter une aide aux victimes complémentaire à celle de l’Hospice général pour garder le lien et apaiser le stress des victimes: ouvrir un local pour offrir boissons chaudes et nourriture aux personnes touchées, acheter chaussures et habits pour les personnes qui se sont retrouvées pieds nus et insuffisamment vêtues, accompagner les victimes dans les premiers instants du traumatisme subi.

À long terme, ce nouvel incendie (un précédent avait eu lieu dans le même foyer en 2011) pose différentes questions. De nombreuses personnes ont été blessées suite à leur défenestration. Y’a-t-il eu un dysfonctionnement du dispositif de sécurité incendie ou dans le dispositif d’évacuation ? Si oui pourquoi ?

La Coordination asile.ge s’est inquiétée à diverses reprises ces dernier mois de la détérioration des conditions d’hébergement et du manque d’encadrement social dans certains foyers genevois. Le foyer des Tattes, conçu pour 450 personnes, a fait l’objet de travaux de réaménagement pour augmenter sa capacité d’hébergement. Au moins 660 personnes y sont actuellement logées. Dans certains bâtiments, les chambres prévues à l’origine pour deux personnes hébergent quatre personnes.

Une telle concentration peut générer des tensions et des problèmes de sécurité. Les drames potentiels qui en découlent risquent d’être mis à charge des requérants d’asile dont l’image dans l’opinion publique est déjà largement écornée.

Le nombre de demandes d’asile aujourd’hui n’est pas plus élevé qu’il y a deux ans. Toutefois des foyers ont dû être fermés pour diverses raisons et le climat politique général, hostile aux réfugiés, rend les nouveaux emplacements consacrés à l’hébergement de demandeurs d’asile difficiles à trouver. Mais la crise en Syrie et la situation internationale doivent maintenant pousser les autorités genevoises à trouver sans tarder de nouveaux lieux d’hébergement afin d’éviter que les foyers ne soient surpeuplés ni ne se détériorent.

Parallèlement, dans les lieux à forte densité, l’encadrement social doit être renforcé pour désamorcer les tensions entre requérants d’asile et créer du lien entre les habitants des foyers. À cet égard, la mise en place au niveau fédéral du régime dit d’ « aide » d’urgence, qui vise à désocialiser les demandeurs d’asile déboutés de la procédure, provoque une dégradation de l’état de santé psychique et physique des personnes et attise les tensions entre les habitants, ce qui peut aggraver les conséquences négatives d’un évènement tragique comme l’incendie précité.

Enfin, de nombreuses victimes de l’incendie ont été relogées dans des abris de protection civile aux Libellules ou aux Trois-Chênes, la Coordination asile.ge appelle les riverains à leur témoigner leur soutien et se met à leur disposition pour toute action de mise en contact et de solidarité.

Pour la Coordination asile.ge :

Lucine Miserez, présidente, 076 465 48 29
Nicole Andreetta et Sylvie Dunant, aumônières à l’AGORA, 076 383 58 09
Aldo Brina, chargé d’information sur l’asile au CSP, 078 734 07 36

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s