Dans un article du COURRIER du 20.1.2013, Anne- Catherine Ménetrey-Savary (ancienne conseillère nationale) critique l’analyse simpliste d’une partie des médias et de la société en Suisse.

Extraits: « Aujourd’hui, tout se passe comme si on revenait quarante ans en arrière: dans le discours public, le problème, c’est le dealer, pas le client, ni l’envie de se droguer. Les stupéfiants sont redevenus des produits aussi étrangers que ceux qui les vendent, que personne n’aurait l’idée de consommer s’il n’y avait pas ces diables de trafiquants. Le responsable est identifié: c’est l’Africain, le requérant d’asile, pas le jeune en rupture scolaire, pas le marginal mal dans sa peau, pas le cadre à la recherche de stimulants pour mieux performer, pas le fêtard qui veut s’offrir un voyage en couleurs dans les étoiles. Les gens se disent exaspérés par ce trafic. A la limite, ils ne reprochent pas seulement au dealer de vendre de la drogue: ils font de lui l’incarnation de l’insécurité urbaine (…) Cette situation n’a pas grand-chose à voir avec la politique d’asile car les requérants n’ont pas d’abord vocation à battre le trottoir pour vendre de la drogue. Le mal est ailleurs, infiniment plus vaste. Ainsi, tandis que les citadins pointent vers les dealers africains un doigt accusateur, on apprend qu’un couple de bons Vaudois s’est lancé dans une production industrielle de marijuana dans la région d’Aclens. En citoyens prévoyants, à l’approche de la retraite, ils ont réussi à générer à peu près deux millions de chiffre d’affaires en quatre ans (…)Tandis qu’on palabre pour trouver le moyen d’embastiller durablement les vendeurs de rue ou de les expulser manu militari, le ministère public genevois entérine, en janvier dernier, un arrangement judiciaire expéditif et indolore, qui évitera un procès et la prison à deux frères banquiers, coupables d’avoir blanchi douze millions d’euros provenant d’un trafic de stupéfiants ».  L’article peut être consulté sur le site du COURRIER: http://www.lecourrier.ch/106119/le_dealer_metaphore_de_l_insecurite_urbaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s