Après une visite en France en septembre 2014, Nils Muiznieks (Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe) a publié un rapport très critique. Il demande aux autorités française de lutter contre les actes haineux et racistes, de mieux accueillir les demandeurs d’asile, notamment les réfugiés syriens, d’améliorer les conditions de vie des migrants à Calais et de parer aux défaillances du système vis-à-vis des mineurs non-accompagnés qui se trouve en France (12’000) et à Mayotte (3’000).

L’accueil des demandeurs d’asile en France est l’objet d’«insuffisances graves et chroniques» selon lui. Les règles en matière d’asile et d’immigration en vigueur «posent de sérieuses questions de compatibilité avec les engagements internationaux de la France». Il appelle les autorités françaises non seulement «à maintenir leur engagement d’accueillir 500 réfugiés syriens», mais d’en accueillir bien d’avantage et de lever tous les obstacles qui compromettent leur accès à l’asile.  Le rapport souligne enfin «l’urgence» de garantir aux Roms, «ciblés et stigmatisés par certains discours de haine», l’accès aux soins de santé, à l’éducation, au logement et à l’emploi.

Rapport de Nils Muiznieks, 17 février 2015, CommDH(2015)1F_France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s