Génocide des Rohingyas: le reportage de Gwenlaouen Le Gouil revient sur un crime de masse — Le temps des réfugiés

  En août 2017, plus de 740’000 Rohingyas ont dû fuir le Myanmar et se réfugier au Bangladesh après une offensive sanglante de l’armée birmane. Des centaines de villages ont été incendiés et détruits, les…

Une conversation avec Abdul Aziz Muhamat, lauréat du prix Martin Ennals 2019 — Le temps des réfugiés

En février 2019, Abdul Aziz Muhamat, originaire du Soudan, recevait à 26 ans le prix Martin Ennals qui récompense chaque année les défenseurs des droits humains. Transféré sur l’île de Manus (Papouasie-Nouvelle-Guinée) en septembre 2013, …

Les Rohingyas victimes du pouvoir de l’armée, de son nouveau prestige auprès de la population birmane — Le temps des réfugiés

Les images de villages incendiés par les forces de sécurité et les groupes paramilitaires bouddhistes, les témoignages concordants des réfugiés interrogés, les photos satellites disponibles et le documentaire poignant du New York Times confirment les…

Devastating cruelty against Rohingya children, women and men detailed in UN human rights report

UN News Mass gang-rape, killings – including of babies and young children, brutal beatings, disappearances and other serious human rights violations by Myanmar’s security forces in a sealed-off area north of Maungdaw in northern Rakhine…

Myanmar: Pourquoi les grandes puissances n’ont pas intérêt à améliorer le sort des Rohingyas

Article publié sur le blog Le Temps des réfugiés, 11 janvier 2017.  On dit des Rohingyas qu’ils sont les plus persécutés au monde. C’est en tous cas le titre que donne The Economist à son…