Aller au contenu principal
Loi sur l'asile 0

How much further?

How much further?

Click the title above to watch the short documentary.

How Much Further? is a road-movie set in Athens. From hidden apartments, refugee community dwellings and public parks, these refugees tell us their stories of how they are living and offer their solutions. Representatives from relevant institutions, politicians and organisations add their comments and solutions to the crisis.

How Much Further? is the fruit of a cooperation between the European Council on Refugees and Exiles (ECRE), the Greek Forum of Refugees, an organisation uniting several refugee communities in Greece and the film maker Matthias Wiessler. The movie has a duration of 40 minutes. Filmed in Athens between October 2011 and February 2012, in the midst of social, political and economic turmoil, the documentary raises the voices of those who have fled Afghanistan, Somalia or Sudan hoping to find refuge in Europe.

After months or even years on the road, they arrive in Greece, a country whose population is facing the full brunt of the economic crisis and where the asylum and reception systems are completely dysfunctional. Most people see no option but to take to the road again in the hope of reaching a country that can receive them and consider their claim for asylum. But, once they have entered Greece, it is extremely difficult if not impossible to leave the country given the European policies that legally bind them to Greece.

Loi sur l'asile 0

Analyse statistique & corrections

Je me permet de répondre brièvement à un commentaire récent de Jean-Bernard, Dans mes calculs statistiques je m’intéresse aux nombre de personne qui bénéficient d’une protection large de la Suisse et qui comptent non seulement les personnes qui reçoivent l’asile en Suisse, mais aussi ceux qui reçoivent l’admission provisoire. Je compare ce chiffre à la totalité des demandes d’asile effectivement […]

Loi sur l'asile 0

Why asylum seekers do not want to go back to Italy!

Why asylum seekers do not want to go back to Italy!

Le bidon-ville des réfugiés statutaires en Italie n’a pas d’électricité ni d’eau potable. Les femmes seules transférées en Italie pour y faire leur procédure d’asile sont régulièrement entraînées dans des réseaux de prostitutions. Un fait avéré et confirmé par notre Tribunal administratif fédéral qui a invoqué la clause de souveraineté du Règlement Dublin pour éviter qu’une personne soit transférée en Italie comme l’ODM l’avait ordonné.  Je vous invite à regarder ce petit documentaire très instructif.

Loi sur l'asile 0

La gangrène xénophobe qui ronge l’âme et le corps du PLR

Le Conseil national a voté la création de centres spéciaux ou l’ODM peut héberger les requérants qui menacent la sécurité et l’ordre publics ou qui, par leur comportement, portent sensiblement atteinte au fonctionnement des centres d’enregistrement et de procédure, dans des centres spécifiques créés et gérés par l’ODM ou par les autorités cantonales. Cette disposition s’applique par analogie aux requérants […]