Renvois impossibles vers l’Érythrée, des solutions pragmatiques s’imposent

Aujourd’hui une manifestation a eu lieu à l’occasion de la remise d’une Pétition adressée au Grand Conseil et au Conseil d’Etat de Genève. Cette pétition, signée par près de 4’000 personnes, soutient les requérants Érythréens déboutés de l’asile et démis de leur permis F (Admission provisoire). Les signataires comme moi considèrent que les conditions ne … Lire la suite Renvois impossibles vers l’Érythrée, des solutions pragmatiques s’imposent

Pour le TAF, s’opposer aux talibans n’est pas une opinion politique : asile refusé

L’Observatoire romand du droit d’asile (ODAE) communique régulièrement des cas intéressants. En voici un qui décrit la décision scandaleuse du Tribunal administratif fédéral (TAF) à l’égard d’un requérant d’asile afghan. La cour fédérale estime que l’intéressé risque des persécutions mais qu’elles ne correspondent pas à un motif d’asile car elles ne sont pas liées à … Lire la suite Pour le TAF, s’opposer aux talibans n’est pas une opinion politique : asile refusé

Rapport de l’ODAE sur le durcissement en Suisse à l’encontre des Érythréens

L’Érythrée est le principal pays de provenance des requérants d’asile en Suisse. Pendant longtemps, les requérants d’asile érythréens obtenaient l’asile ou l’admission provisoire dans près de 80% des cas. Cependant, le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) a annoncé en avril le réexamen de 3’200 Erythréens  titulaires d’une admission provisoire. Cette annonce résulte de la jurisprudence du Tribunal … Lire la suite Rapport de l’ODAE sur le durcissement en Suisse à l’encontre des Érythréens

Le TAF reconnaît que l’imprécision des propos d’une requérante d’asile peut venir du traumatisme subi – ODAE

Nouvelle publiée initialement sur le site de l’Observatoire romand du droit d’asile et des étrangers (ODAE) (30.8.2018). Dans un arrêt du 12 juin 2018, le TAF a octroyé l’asile à une femme irakienne de confession sunnite, enlevée puis frappée et violée par des miliciens chiites. Enceinte de deux mois, elle avait perdu l’enfant suite aux violences subies. Le SEM lui … Lire la suite Le TAF reconnaît que l’imprécision des propos d’une requérante d’asile peut venir du traumatisme subi – ODAE