Une conversation avec Abdul Aziz Muhamat, lauréat du prix Martin Ennals 2019 — Le temps des réfugiés

En février 2019, Abdul Aziz Muhamat, originaire du Soudan, recevait à 26 ans le prix Martin Ennals qui récompense chaque année les défenseurs des droits humains. Transféré sur l’île de Manus (Papouasie-Nouvelle-Guinée) en septembre 2013,  en vertu de la politique offshore australienne, Aziz s’est battu dès le début de son incarcération pour faire connaître les … Lire la suite Une conversation avec Abdul Aziz Muhamat, lauréat du prix Martin Ennals 2019 — Le temps des réfugiés

Les Rohingyas victimes du pouvoir de l’armée, de son nouveau prestige auprès de la population birmane — Le temps des réfugiés

Les images de villages incendiés par les forces de sécurité et les groupes paramilitaires bouddhistes, les témoignages concordants des réfugiés interrogés, les photos satellites disponibles et le documentaire poignant du New York Times confirment les craintes d’un nettoyage ethnique à grande échelle à l’encontre des Rohingyas. La communauté internationale s’évertue à convaincre Aung San Suu … Lire la suite Les Rohingyas victimes du pouvoir de l’armée, de son nouveau prestige auprès de la population birmane — Le temps des réfugiés

Devastating cruelty against Rohingya children, women and men detailed in UN human rights report

UN News Mass gang-rape, killings – including of babies and young children, brutal beatings, disappearances and other serious human rights violations by Myanmar’s security forces in a sealed-off area north of Maungdaw in northern Rakhine State have been detailed in a new UN report issued Friday based on interviews with victims across the border in … Lire la suite Devastating cruelty against Rohingya children, women and men detailed in UN human rights report

Myanmar: Pourquoi les grandes puissances n’ont pas intérêt à améliorer le sort des Rohingyas

Article publié sur le blog Le Temps des réfugiés, 11 janvier 2017.  On dit des Rohingyas qu’ils sont les plus persécutés au monde. C’est en tous cas le titre que donne The Economist à son article daté du 13 juin 2015. C’est vrai, cette population musulmane minoritaire est détestée, persécutée, discriminée, amputée de ses droits … Lire la suite Myanmar: Pourquoi les grandes puissances n’ont pas intérêt à améliorer le sort des Rohingyas