Appel de la société civile pour que les jeunes migrants déboutés puissent poursuivre et achever leur formation.

Les premières Assises romandes sur la question des jeunes déboutés de l’asile privés de formation se sont déroulées le 2 février 2019 à Lausanne. Elles ont réuni quelque 200 participants provenant de tous les cantons romands. Jeunes, patrons, professionnels du domaine, familles de parrainage ont évoqué ensemble leur très vive préoccupation face à la multiplication de cas d’apprentis contraints à renoncer à leur apprentissage suite au rejet de leur demande d’asile. Par cet appel rédigé à plusieurs voix, les auteurs et les signataires demandent instamment aux autorités fédérales et cantonales de permettre aux jeunes, même déboutés de l’asile, de mener à terme leur formation.

Un comité s’est constitué en vue de le diffuser et de le porter devant les autorités compétentes.  Les personnes qui signent par internet pourront être tenues au courant des avancées du processus.

N’hésitez pas à signer et à diffuser le texte de l’Appel et à transmettre cette invitation à toute personne intéressée : www.unapprentissage-unavenir.ch


Laisser un commentaire