FORUMASILE

Le blog de Jasmine Caye

Mois : juin 2012

Is this child beeing saved?

Why asylum seekers do not want to go back to Italy!

Le bidon-ville des réfugiés statutaires en Italie n’a pas d’électricité ni d’eau potable. Les femmes seules transférées en Italie pour y faire leur procédure d’asile sont régulièrement entraînées dans des réseaux de prostitutions. Un fait avéré et confirmé par notre Tribunal administratif fédéral qui a invoqué la clause de souveraineté du Règlement Dublin pour éviter qu’une personne soit transférée en Italie comme l’ODM l’avait ordonné.  Je vous invite à regarder ce petit documentaire très instructif.

Le Conseil national a voté la création de centres spéciaux ou l’ODM peut héberger les requérants qui menacent la sécurité et l’ordre publics ou qui, par leur comportement, portent sensiblement atteinte au fonctionnement des centres d’enregistrement et de procédure, dans…

Supprimer l’aide sociale aux requérants d’asile c’est une punition collective selon Simonetta Sommaruga

Madame la Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga dit juste: enlevé l’aide sociale aux requérants d’asile serait une punition collective à leur encontre. Comme si ces personnes n’avaient pas déjà assez endurer par le passé. La décision du Parlement est honteuse venant du pays le plus prospère et le mieux protéger au monde.Devenons nous à ce point inhumains? Le Suisse n’est-il généreux qu’envers ceux qui souffrent à l’étranger? A l’intérieur de nos frontières on veut du propre et du net…

Je vous invite à lire l’interview de Simonetta Sommaruga dans le MATIN DIMANCHE d’aujourd’hui 24 juin 2012. Une position que je soutiens et qui est à méditer, pour tous ceux qui passeraient leur dimanche au bord du lac, en famille, au bord d’une piscine pendant que d’autres attendent depuis 2 ans leur deuxième audition sur les motifs dans un foyer. Car si la Confédération et les cantons dépensent trop dans le domaine de l’asile, c’est aussi parce que l’ODM traînent la patte et rechigne à accorder rapidement l’admission provisoire ou l’asile alors qu’aucune mesures d’instructions supplémentaires ne sont nécessaires ou même envisagées.

Pour ceux qui l’auraient oublié, Simonetta Sommaruga rappelle que « lorsque l’on débat sur l’asile, il ne faut jamais oublier que l’on parle d’être humains ».

C’est même grave de devoir le rappeler.

Interview du Matin:

Le Conseil national a décidé il y a dix jours de supprimer l’aide sociale aux requérants. Vous qui êtes une ministre socialiste, qu’est-ce que ça vous fait d’imaginer que les livres d’histoire pourraient retenir que c’est vous qui avez dû appliquer cette mesure?
Cette décision va à l’encontre de notre tradition humanitaire. C’est une punition collective. C’est inacceptable. Je crois que comme conseillère fédérale, on ne doit pas critiquer le Parlement, et je ne le fais en principe pas. Mais ça, je le dis très clairement. Maintenant, la lutte continue. Ceux qui me connaissent savent que je ne baisse pas facilement les bras…(suite, cliquer sur le lien)

J’aime!

L’opinion de Claude Ruey contre le durcissement injuste de la Loi sur l’asile (13-14 juin 2012) est la mienne. A l’inverse de Mr. Alexandre Casella qui se trompe sur les statistiques de l’asile, Mr. Claude Ruey apporte une analyse nuancée…

Why the Swiss asylum procedure is so slow today?

A short documentary to watch in order to understand why our asylum procedure is so slow today…

Over the past few years the Federal Migration Office has been restructured several times, with the aim of improving the efficiency of the application process for asylum seekers. But the authorities now say the reforms may have actually lengthened waiting times. With the political turmoil in North Africa drawing a new wave of asylum seekers to Switzerland, the Federal Migration Office is once again undergoing a reorganisation to try to cope with the situation. (SF/swissinfo.)

Reconstruction of a forced deportation carried out by the Swiss authorities

A visualization of the procedure has not yet been publicised. The film is based on numerous interviews with people that have been personally involved in the deportation procedure and on an analysis of the training material used by the Swiss police. Everyone, who lives in Switzerland without valid papers and refuses to voluntarily return to his/her home country, is in danger of being subjected to such treatment. Joseph Chiakwa died whilst bound to a chair by force in preparation for deportation in the hands of Swiss police officers on March 17th 2010.

According to Mr. Jean-Pierre Restellini, President of the CNPT in Switzerland (National Commission for the Prevention of Torture), also representing Switzerland in the Comittee against Torture of the Council of Europe, Switzerland imposes the highest degree of constraint against persons who are forcibly returned. Most European countries manage to undertake forced deportation under lower degrees of constraints without any problems. For further information watch the programme « Infrarouge » RTS1 on the documentary « Vol Spécial », Fernand Melgar (28.3.2012).

L’ODM le dit haut et fort dans ses statistiques officielles, 79.5% des demandes d’asile examinées en Suisse en 2011 reçoivent un statut de protection bien mérité. Il n’y a donc que 20% des demandes d’asiles qui peuvent être considérées comme…

UK: Halt deportations of Tamils to Sri Lanka !

HRW décrit les exactions commises à l’encontre des requérants d’asile tamouls déboutées que la Suisse et d’autres pays européens continuent de renvoyer au pays car nos autorités estiment que la situation sécuritaire est convenable même dans les provinces du nord du pays, une région encore sous haute surveillance militaire. 

 

 

L’aide sociale enlevée aux requérants d’asile, une invitation au référendum!

OSAR, Berne le 14 juin 2012

Un jour noir pour la protection des réfugiés:  L’aide d’urgence au lieu de l’aide sociale est inacceptable

Les partis bourgeois ont laissé tomber le masque et attaquent frontalement la protection des réfugiés: l’aide d’urgence minimale au lieu de l’aide sociale, des restrictions en matière d’asile familial, la suppression de la procédure d’ambassade et la volonté d’abolir la reconnaissance du statut de réfugié aux déserteurs – les débats au sein du Conseil national marquent un jour noir. L’Organisation suisse d’aide aux réfugiés OSAR critique les décisions prises et encourage le Conseil des Etats à mettre un terme cet automne aux durcissements démesurés proposés.

Quiconque connaît les conditions précaires dans lesquelles doivent survivre les personnes soumises au régime de l’aide d’urgence ne peut pas approuver le résultat du débat actuel au Conseil national. Avec cette mesure, ce n’est pas «l’attrait» de la Suisse qui sera réduit – cet aspect tient d’ailleurs de l’avis de l’OSAR une place trop prépondérante dans la discussion générale. Au contraire, cette mesure aggrave inutilement la situation des requérants d’asile et leurs conditions de vie. Les cantons et les communes paieront la facture et devront compenser les inconvénients du système.

It was probably  too late, but I had to communicate my views from the field to them. I am member of the center- right wing Party (PLR). This letter was sent on June 6, 2012 Concerne : Mesures d’accélération de la…

Tour de vis de la politique d’asile, Armando Monbelli, swissinfo.ch

Le parlement a voté plusieurs modifications de la loi sur l’asile. Les parlementaires ont voté sans connaître leur dossier, en ignorant les spécialistes du terrain, UNHCR. OSAR et bureaux de consultation juridiques de Suisse et en ignorant aussi certaines recommandations importantes de la Conseillère fédérales, Simonetta Sommaruga. Certains d’entre eux ont même eu le culot de déclarer honteux qu’il n’avait pas bien compris ce qu’ils votaient.

Le parlement a voté plusieurs modifications de la loi sur l’asile. Les parlementaires ont voté sans connaître leur dossier, en ignorant les spécialistes du terrain, UNHCR. OSAR et bureaux de consultation juridiques de Suisse et en ignorant aussi certaines recommandations…

Plusieurs modifications de la Loi sur l’asile ont été votées au Parlement hier. Les demandes d’asiles aux ambassades sont supprimées, la désertion ne sera plus considérée comme un motif d’asile mais curieusement cela n’a jamais été le cas, l’aide sociale…

Revenir en haut de page